du 2 au 4 octobre 2019

Dans la peau de Don Quichotte

mercredi 2 octobrethéâtre municipal Gabrielle-Robinne, Montluçon20h30
jeudi 3 octobrethéâtre municipal Gabrielle-Robinne, Montluçon19h30
vendredi 4 octobrethéâtre municipal Gabrielle-Robinne, Montluçon14h00
Réserver

« Il vaut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre, ce soit encore la rêver… »
Marcel Proust

Ciné-spectacle de La Cordonnerie : Métilde Weyergans & Samuel Hercule d’après l’œuvre de Cervantès – en partenariat avec le théâtre municipal Gabrielle-Robinne.
Dès 12 ans.

Décembre 99. Michel Alonzo, bibliothécaire municipal sans histoire, est sur le point d’achever sa mission : la saisie informatique de tous les ouvrages de la bibliothèque dans la database de son ordinateur. Mais en cette fin de millénaire, un ennemi invisible et terrifiant menace : le fameux bug (ou bogue) de l’an 2000… Notre héros sera-t-il le premier chevalier du 3e millénaire ? Ce spectacle kaléidoscopique, invitation à l’utopie, fait dialoguer réalité et imaginaire, musique et bruitages, théâtre et cinéma, innovation technique et fabrication artisanale, et pose avec humour et fantaisie une question essentielle : que faire de nos idéaux ?

Après Blanche-Neige ou La Chute du mur de Berlin, La Cordonnerie poursuit sa relecture des grands mythes européens en adaptant ici le célèbre roman de Miguel de Cervantès : L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche. Un spectacle pour tou·te·s sur la superbe folie de croire en ses rêves.

Dès 12 ans

Michel. – Tu as raison, Sancho. Fou je suis, et fou je vais rester jusqu’à ce que tu me ramènes la réponse à cette lettre que je te demande d’apporter à ma Dulcinée. Si cette réponse est celle que je mérite, je serai guéri. Sinon, je serai fou pour toujours.
texte, réalisation et mise en scène Métilde Weyergans et Samuel Hercule • musique originale Timothée Jolly et Mathieu Ogier • avec Philippe Vincenot, Samuel Hercule, Métilde Weyergans, Timothée Jolly, Mathieu Ogier • et à l’écran Ava Baya, Jean-Luc Porraz, Anne Ferret, Michel Le Gouis, Nicolas Avinée, Xavier Guelfi, Pierre Germain, Constance Chaperon, Alexis Corso, Grégoire Jeudy… • assistants réalisation Grégoire Jeudy, Damien Noguer • image Lucie Baudinaud • décors Dethvixay Banthrongsakd • costumes Rémy Le Dudal • montage Gwenaël Giard Barberin • direction de production film Lucas Tothe • création sonore Adrian’ Bourget • création lumière Soline Marchand • construction machinerie les Artistes Bricoleurs Associés • assistante à la mise en scène Pauline Hercule • régie son Adrian’ Bourget, Éric Rousson • régie générale, lumière Sébastien Dumas, Soline Marchand • régie plateau Frédéric Soria, Pierrick Corbaz • production, administration Anaïs Germain, Caroline Chavrier

crédit photographique : Coline Ogier

production La Cordonnerie • coproduction Théâtre de la Ville – Paris, Nouveau théâtre de Montreuil – CDN, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – scène nationale, Théâtre-Sénart – scène nationale, Théâtre de la Croix Rousse – Lyon, maison de la culture de Bourges – scène nationale, Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Le Granit – scène nationale de Belfort, L’Onde – théâtre et centre d’art de Vélizy-Villacoublay • avec l’aide de l’Adami et de la Spedidam • La Cordonnerie est soutenue par la région Auvergne-Rhône-Alpes et le ministère de la Culture – Drac Auvergne-Rhône-Alpes