Qui serions-nous en cas de catastrophe ? Et maintenant, aujourd’hui, qui sommes-nous ? Acteurs ? Personnages ? Caricatures ?

Les Juré.e.s

Marion Aubert / Marion Guerrero 4, 5 & 6 juin

25 mai

Lectures du samedi

médiathèque Boris-Vian & théâtre des Îlets

La revue

revue n°5 janvier/juin 2019

Les Îlets en tournée

Fantaisies

Carole Thibaut du 31 mai au 2 juin • Festival Théâtre en mai, Dijon

editorial

Pour "Un lieu à soi"*

À lire et à entendre au fil des mois nombre de contributeurs, les centres dramatiques nationaux feraient désordre dans le paysage de l’institution culturelle. On les dépeint, au gré des articles et prises de paroles, comme obsolètes, écrasés par leur fonctionnement, dépassés, trop sages, dans le rang, ne faisant plus rêver, sans génie artistique, n’attisant plus aucun désir, confrontés à des problèmes internes de gouvernance, etc.
Rappelons-le : un centre dramatique national est un lieu de service public, aux missions clairement définies dans le contrat de décentralisation que tout directeur ou directrice signe en entrant dans ce lieu qu’il ou elle va animer pendant 4, 7 ou 10 ans maximum. Ce qui relie les CDN ce sont ces missions de service public, partagées par tous, quels que soient leur taille, leur situation géographique, leur environnement social, leur histoire, leur budget.
Et dans le cadre de ces missions, nombreuses,

résidence aux Îlets

Neuf Mouvements pour une cavale

Le Désordre des choses du 5 au 8 mai & du 17 au 30 juin