Carole Thibaut

artistes associé•e•sautrice, metteuse en scène, comédienne

Autrice, metteuse en scène, comédienne, Carole Thibaut dirige depuis 2016 le théâtre des Îlets – centre dramatique national de Montluçon – région Auvergne-Rhône-Alpes, où elle vit désormais.

Elle a œuvré avec sa compagnie (la Compagnie Sambre) pendant plus de vingt ans en Île-de-France, menant un important travail artistique dans les quartiers et cités de la banlieue nord (Villiers le bel, Fosses, Sarcelles, Garges, …), artiste associée à l’Espace Germinal – scène de l’Est Valdoisien (Fosses) de 2001 à 2007, directrice du théâtre de Saint-Gratien (95) dès sa sortie de l’Ensatt, de 1996 à 2001, directrice artistique de Confluences, lieu artistique engagé (Paris 20e) de 2012 à 2015, artiste associée en 2014/2015 au Théâtre du Nord – CDN de Lille, elle a développé des partenariats étroits autant avec des structures sociales, éducatives, associatives qu’avec des lieux institutionnels comme la scène nationale du Carreau à Forbach ou L’Hexagone à Meylan.

S’inspirant du monde contemporain, des rencontres avec les gens et les territoires sur lesquels elle travaille, elle tire un fil continu entre le réel et le poétique, l’intime et le politique, et explore les formes les plus diverses d’écritures et de créations scéniques, alternant le théâtre épique, les pièces intimes, des performances, des installations numériques, …

Artiste engagée, elle milite pour l’égalité des femmes et des hommes, elle a été membre fondatrice de HF Île-de-France ainsi que du Synavi où elle a milité pendant plusieurs années pour la défense des structures indépendantes de création avant de rejoindre le Syndéac. Elle a été vice-présidente de l’ACDN, association des centres dramatiques nationaux (2017/2019).

Elle est régulièrement accueillie en résidences d’écriture à La Chartreuse – Villeneuve lez Avignon, a reçu de nombreux prix et bourses (Prix Jeune Talent SACD, Prix de Guérande, Prix des Journées de Lyon, bourses du Centre National du Théâtre, Beaumarchais, Centre National du Livre…), et est chevalière des Arts et Lettres. Ses textes sont publiés chez Lansman éditeur ainsi qu’à L’école des Loisirs.

Au théâtre des Îlets, elle écrit et met en scène en 2017 pour la Jeune Troupe #1 Variations amoureuses, une variation contemporaine autour de la pièce de Musset, On ne badine pas avec l’amour. En décembre 2018 elle a mis en scène et co-interprété Les Bouillonnantes, concert rock-poétique dont elle a confié l’écriture à Koffi Kwahulé et Nadège Prugnard et la création musicale à Camille Rocailleux. Ce dernier l’a invitée à écrire le livret de son dernier spectacle MATER, pièce lyrique créée en novembre 2019 à la maison de la culture – scène nationale de Bourges.

En novembre 2020 voit le jour à huis clos la création de Faut-il laisser les vieux pères manger seuls au comptoir des bars, avec Olivier Perrier, Mohamed Rouabhi et Valérie Schwarcz. Le spectacle est ensuite recréé dans une nouvelle version plus légère pour l’itinérance en juillet 2021, avant d’être présenté sous cette nouvelle forme aux Îlets en octobre 2021.

En tournée cette saison : La Petite Fille qui disait non (créée en 2018), , Longwy-Texas – conférence performée sur l’histoire de l’industrie lorraine, l’Industry Box, boîte immersive numérique qui raconte un siècle d’industrie à Montluçon, Occident de Rémi De Vos.

En création cette saison 21/22 : Un siècle, récit épique et comédie humaine pour 9 comédien·ne·s qui verra le jour en janvier 2022 avant de partir en tournée.

En création

Sorcières ! (Le Grand Brasier)

Marie-Claire

Mater

Fête de saison & Foire aux sorcières !

Les Filles des mines

Variations amoureuses

Les Journées du Matrimoine #3 – Hubertine, Louise et les autres

Rencontre avec Carole Thibaut

Lettres du front

Les Bouillonnantes

Crédits images : Héloïse Faure