jeu. 18 juin à 19h

Soldat.e Inconnu.e

Aurélie Van Den Daele – DEUG DOEN GROUP – sortie de résidence

[ résidence du 8 au 19 juin ]

Depuis plusieurs créations, je creuse les liens entre réel et fiction, entre histoire immédiate et mémoire, entre autobiographie et oeuvre. Dans Angels in America et L’Absence de guerre, j’ai cherché à éclairer notre présent en rejouant notre passé. La réalité a bousculé mes recherches autour de l’histoire contemporaine et m’a poussée à me questionner sur le réel. C’est d’un uppercut qu’est née la volonté de commander une pièce à Sidney Ali Mehelleb, avec pour seule ligne directrice un cri de révolte. Une pièce sur l’identité et la résilience, une pièce sur la joie et la révolution. Une pièce qui partirait d’un choc, comme Virginia Woolf décrit ses chocs d’écriture. Une pièce qui part de ce moment, insondable, incompréhensible qu’a été la nuit du 13 novembre. De ce moment où deux réalités se superposent. Celle d’une salle de théâtre où l’on joue l’histoire d’une lutte contre les discriminations. Et celle du réel, où une autre Histoire a lieu, engendrée depuis tellement de temps. Soldat·e Inconnu·e c’est l’histoire de Caroll, créature chimérique qui prend les ondes. À travers ses mots et tout son corps, Caroll mène une bataille féroce pour réaliser son oeuvre d’art. Un monde meilleur. Caroll envoie également de la musique comme on envoie des balles perforantes. Pendant que la musique nous touche, se déroule un monde en état d’urgence. Ce monde est un couple, IL et ELLE. Des sentinelles de l’opération du même nom. Un homme et une femme, anonymes, à qui l’on a demandé de rester à leur place un soir de drame.
Aurélie Van Den Daele – octobre 2019

[ gratuit, réservation conseillée ]